Navigation – Plan du site
Recensions

Marc Dumas, François Nault et Lucien Pelletier (dir.), Théologie et culture. Hommages à Jean Richard

Les Presses de l'Université Laval, 2004,491 p.
Françoise Vinel
p. 417-428
Référence(s) :

Les Presses de l'Université Laval, 2004,491 p.

Texte intégral

1Le Père Jean Richard, « théologien engagé », comme le suggère le Doyen de l'Université Laval, a trouvé dans l'œuvre de Paul Tillich un des axes majeurs de sa réflexion, que l'on retrouve largement évoquée dans la ving­taine de contributions qui lui sont offertes avec ce volume. «Tillichiana » (section V), tel est le titre regroupant les quatre derniers articles, qui ont en commun d'éclairer l'inscription de la Dogmatique et de la Théologie systé­matique de Tillich dans l'histoire de la pensée théologique et philosophique (l'idéalisme allemand en tout premier lieu). S'il n'hésite pas à souligner une certaine impasse de la réflexion de Tillich, L. Pelletier, dans un long article, (« D'une certitude qui risque. Foi et liberté chez Tillich », p. 405-470) montre cependant comment son interrogation sur la certitude religieuse le met en quelque sorte à la hauteur des problématiques et des attentes contemporaines du monde et de la culture. Et ces dernières constituent bien, avec ou sans référence directe à Tillich, l'horizon des quatre autres sections de l'ouvrage. Deux articles sur le thème de la « sécularisation et la mort de Dieu» consti­tuent la première partie; l'interrogation sur le mode d'exercice de la théo­logie dans un contexte de pluralisme religieux (Cl. Geffré) mais aussi dans une culture prônant la diversité et l'autonomie des savoirs (Ch. Boureux) conclut la deuxième partie par un article sur « l'expérience en théologie », qui propose un bilan critique des approches récentes et contrastées de la question dans ces dernières décennies (M. Dumas,p. 123-142). Les sections III et IV, quant à elles,abordent des problèmes politiques et éthiques, où affleure sou­vent la trace du dialogue des auteurs avec J. Richard; les développements contemporains des théologies de la libération y trouvent largement leur place (Mary Ann Stenger et, sur l'œuvre de Naïm Ateek, J.P. Gabus), ainsi qu'un examen de la polarité religion/démocratie, où l'auteur, F. Nault, prend ses distances à l'égard des positions de M. Gauchet d'abord mises en exergue par cette phrase ...qui donne à penser: «La religion est l'une des rares choses dans un univers démocratique susceptibles d'introduire des contenus forts en dehors de la perspective révolutionnaire» (art. de M. Gauchet paru dans Esprit, 151, 1989,p. 58). Faute de pouvoir présenter l'ensemble des articles, signalons pour finir celui de G. Médevielle, « Regard historique sur la morale et validité des normes éthiques» (p. 275-297): un retour à l'œuvre d'E. Troeltsch permet à l'auteur d'éclairer la question des normes éthiques au regard des évolutions de la société, en mettant en évidence le rôle para­doxal que joue l'affirmation de la dignité de la personne humaine, à la fois principe, dans la foi, et fin toujours à inscrire concrètement dans l'histoire.

2Par la diversité des thèmes ainsi abordés, le volume démontre la fécon­dité de l'œuvre de J. Richard, et, à travers lui, de celle de Tillich et rappelle avec bonheur, s'il en était besoin, que nombreux et ambitieux sont les chan-tiersthéologiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Vinel, « Marc Dumas, François Nault et Lucien Pelletier (dir.), Théologie et culture. Hommages à Jean Richard », Revue des sciences religieuses, 79/3 | 2005, 417-428.

Référence électronique

Françoise Vinel, « Marc Dumas, François Nault et Lucien Pelletier (dir.), Théologie et culture. Hommages à Jean Richard », Revue des sciences religieuses [En ligne], 79/3 | 2005, mis en ligne le 09 novembre 2012, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://rsr.revues.org/735

Haut de page

Auteur

Françoise Vinel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page