Navigation – Plan du site
Recensions

Emilio Alberich, Les fondamentaux de la catéchèse

Avec la collaboration de Henri Derroitte et Jérôme Vallabaraj, Montréal/Bruxelles, Novalis/Lumen Vitae, 2006, 390 p.
Alain Roy
p. 283-284
Référence(s) :

Avec la collaboration de Henri Derroitte et Jérôme Vallabaraj, Montréal/Bruxelles, Novalis/Lumen Vitae, 2006, 390 p.

Texte intégral

1L’ouvrage se présente comme « un manuel de catéchétique fondamentale » offrant un large panorama des enjeux et problématiques de la catéchèse contemporaine. Il trouve son origine dans La catechesi oggi. Manuale di catechetica fondamentale (2001), fruit d’une réflexion sur la catéchèse conduite depuis une trentaine d’années par Emilio Alberich Sotomayor, professeur à l’Université Pontificale Salésienne de Rome. Lui ont été associés Jérôme Vallabaraj, professeur de catéchétique à la même Université, et Henri Derroitte, directeur de l’Institut Lumen Vitae à Bruxelles.

2L’introduction présente le concept de « catéchétique » : discipline étudiant les processus de l’activité catéchétique dans le cadre de l’action pastorale. Contre sa réduction fréquente à une vulgarisation de la théologie, les auteurs définissent la catéchèse comme le service de la croissance dans la foi des personnes et des groupes. Elle implique donc une réflexion sur l’intégration du message chrétien dans leur environnement en regard de leurs attentes et de leur maturation.

3La première partie examine la situation contemporaine de la catéchèse et ses enjeux à partir de Vatican II : conscients des expériences « encourageantes » vécues ici ou là, les auteurs évoquent les signes d’une crise grave de la catéchèse dans une Église multigénérationnelle, la précarité de la catéchèse des adultes et l’insuffisance de la formation des catéchistes. Ces difficultés sont liées à celles affectant la pratique pastorale : une séparation grandissante entre la foi et la culture et une disproportion marquée entre offre et demande dans le dialogue pastoral à propos des sacrements. Face à ce diagnostic, le lecteur pensera à celui que dressait Joseph Colomb en 1947 quand il évoquait « la grande pitié de l’enseignement chrétien », à ceci près que nos trois auteurs concluent sur la question radicale de l’avenir du christianisme. Pour relever les défis, la catéchèse doit s’inscrire dans le cadre d’un projet pastoral axé sur l’évangélisation « dans le monde, pour le monde, au service du règne de Dieu ». Le modèle missionnaire en est le catéchuménat. Aujourd’hui, c’est le ministère de la Parole qui façonne l’identité de la catéchèse : une éducation à et dans la foi, et vécue comme une action ecclésiale.

4La deuxième partie offre donc une approche de l’acte catéchétique comme forme particulière du ministère de la Parole. Dans l’horizon d’une catéchèse anthropologique, inculturée, fidèle et expérientielle, le premier chapitre dessine trois orientations : la Parole de Dieu en Jésus-Christ comme noyau dur de la catéchèse, la Parole de Dieu et les cultures, l’expérience chrétienne. Il s’achève sur une triple fidélité : « à Dieu, à la personne humaine et à l’Église ». Le deuxième chapitre engage la réflexion sur ce qu’engendre la fidélité à la personne humaine : initier et éduquer à et dans la foi. Le lecteur y trouvera notamment une courte approche de la dynamique de la croissance dans la foi qui distingue bien le regard porté aujourd’hui sur les sujets de la catéchèse : refus de les catégoriser en enfants, jeunes et adultes, attention à ces hommes et ces femmes, petits ou grands, tout simplement à nos contemporains.

5La troisième partie replace l’acte catéchétique dans sa dimension sociale et communautaire. C’est une invitation à renouveler son regard sur la diakonia. La catéchèse sous-tend l’engagement au service de la transformation du monde dans la dynamique de l’évangélisation, soit une promotion humaine à partir des plus pauvres. La référence à la communauté chrétienne caractérise la catéchèse comme processus participant au renouveau de la vie ecclésiale sur la base des petites communautés, à l’exemple des communautés chrétiennes de base. Elle fait inversement de la communauté la condition sine qua non du succès de toute catéchèse, en tant qu’elle constitue le lieu naturel, le sujet véritable, le destinataire ultime et l’objet de la catéchèse. Enfin, les auteurs proposent une réflexion sur les liens entre liturgie et catéchèse, sur la nécessité de la leiturgia en catéchèse pour proclamer la valeur de la vie et son sens profond.

6Beaucoup plus courte que les précédentes, la quatrième partie a une portée surtout pratique : elle présente divers aspects méthodologiques et ouvre quelques pistes pour la formation des catéchistes.

7L’ouvrage réunit, c’est son intérêt majeur, la quasi-totalité des grandes thématiques débattues aujourd’hui. Au moment où les évêques de France invitent à refonder l’acte catéchétique dans une perspective catéchuménale construite sur une démarche d’initiation, les catéchistes pourront y puiser nombre d’enseignements sur les enjeux et les perspectives de cette invitation.

8Donné comme manuel de formation pour les catéchistes, l’ouvrage m’apparaît doublement utile pour le pédagogue. On en retiendra l’organisation des chapitres en trois temps : une problématique définie de manière finement dialectique ; un apport conceptuel ; une ouverture à des perspectives actuelles, suivies d’un « pour aller plus loin ». L’autre avantage est sa bibliographie. Celle des ouvrages de langue française est à jour : on trouvera après chaque chapitre ainsi qu’en fin d’ouvrage les titres essentiels et indispensables. Il faut aussi saluer la place réservée à la bibliographie anglophone.

9Si l’ouvrage déroutera quelquefois par la diversité des problématiques identifiées de préférence à leur étude approfondie, il reste séduisant en invitant à s’engager, non sans balises, sur les chemins de l’acte catéchétique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Roy, « Emilio Alberich, Les fondamentaux de la catéchèse », Revue des sciences religieuses, 81/2 | 2007, 283-284.

Référence électronique

Alain Roy, « Emilio Alberich, Les fondamentaux de la catéchèse », Revue des sciences religieuses [En ligne], 81/2 | 2007, mis en ligne le 04 septembre 2012, consulté le 25 mars 2017. URL : http://rsr.revues.org/618

Haut de page

Auteur

Alain Roy

Faculté de Théologie catholique, Université Marc Bloch Strasbourg

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page