Navigation – Plan du site
Recensions

Pierre de Lauzun, La finance peut-elle être au service de l’homme ?

Paris, Desclée de Brouwer, 2015, 217 p.
Marc Feix
p. 433
Référence(s) :

Pierre de Lauzun, La finance peut-elle être au service de l’homme ?, Paris, Desclée de Brouwer, 2015, 217 p.

Texte intégral

1Pierre de Lauzun, délégué général de l’Association française des marchés financiers (AMAFI), publie depuis de nombreuses années sur les questions économiques et financières. Face aux crises successives, l’A. s’interroge sur la morale et l’éthique en ces domaines. Si économie et finance sont au service de l’homme cela ne signifie-t-il pas que c’est au nom d’une certaine « conception du bien, et donc une forme de morale et d’éthique ? » (première partie). Ce préalable posé, l’A. s’attache dans une deuxième partie à décrire d’autres préalables, ceux nécessaires aux transformations : le cadre macro-économique, la finance et la durée. Ces conditions lui permettent alors dans une troisième partie d’envisager la pratique et les outils. On en resterait à la technique. Mais, bien connu dans les milieux chrétiens, l’A. aborde dans une ultime partie (quatrième) conclusive les questions de la gratuité et du don en économie et finance. Don financier et don réciproque des personnes sont les marques de la solidarité. « Une optique morale favorisera […] deux facteurs en même temps : l’autonomie de la personne (et donc la responsabilité), et la solidarité notamment envers les pauvres. La priorité doit être la lutte contre la pauvreté plus qu’à l’égalité comme telle. Elle doit être tournée en priorité vers l’insertion, sans exclure les autres. L’autonomie est un point essentiel : l’assistanat est nocif à terme » (p. 192). Sans l’écrire, – mais l’A. ne vient-il pas d’être distingué comme lauréat 2015 du Prix international « Économie et société » de la fondation vaticane Centesimus annus – Pro Pontifice pour la promotion de la diffusion de la doctrine sociale de l’Église catholique ? – sans l’écrire, donc, la référence aux développements indiqués sur l’économie du don par le pape Benoît XVI dans l’encyclique Caritas in veritate est évidente. Une mise en pratique séculière, en quelque sorte !

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc Feix, « Pierre de Lauzun, La finance peut-elle être au service de l’homme ? », Revue des sciences religieuses, 90/3 | 2016, 433.

Référence électronique

Marc Feix, « Pierre de Lauzun, La finance peut-elle être au service de l’homme ? », Revue des sciences religieuses [En ligne], 90/3 | 2016, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 28 mars 2017. URL : http://rsr.revues.org/3358

Haut de page

Auteur

Marc Feix

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page