Navigation – Plan du site
Recensions

Séverin Rubéric, Exercices spirituels propres pour pousser une âme par voie d’abnégation et d’amour de Dieu, jusques au sommet de la perfection chrétienne et religieuse (1622). Édition critique introduite et annotée par Bernard Forthomme

Paris, Champion, coll. « Mystica, 4 », 2015, 332 p.
Denis Donetzkoff
p. 426-427
Référence(s) :

Séverin Rubéric, Exercices spirituels propres pour pousser une âme par voie d’abnégation et d’amour de Dieu, jusques au sommet de la perfection chrétienne et religieuse (1622). Édition critique introduite et annotée par Bernard Forthomme, Paris, Champion, coll. « Mystica, 4 », 2015, 332 p.

Texte intégral

1Du provincial des récollets en Guyenne qu’était Séverin Rubéric, nous savons qu’il vécut à cheval sur la fin du xvie et le début du xviie siècle. Sa figure et son œuvre ne sont ni signalées ni étudiées par Henri Bremond dans sa monumentale Histoire littéraire du sentiment religieux en France. En vain cherchera-t-on son nom dans l’Index de cet ouvrage toujours fondamental.

2C’est en 1622 que Séverin Rubéric publie ses Exercices spirituels, avant d’en donner l’année suivante une « version remaniée et augmentée », qui se situe, comme le signale B.F., dans une ligne « plus christocentrique et volontariste ». Une réédition « avec quelques modifications » paraît en 1638, suivie d’un long silence jusqu’en 1927, lorsque paraît la première réédition moderne, malheureusement défigurée par « certaines libertés » prises avec le texte : correction d’archaïsmes, suppression et ajout de mots, phrases redressées, élagage du texte. Henri Bremond, qui connaissait ce travail, trouvait, selon son instigateur qui le cite, « tout à fait désagréable de n’avoir sous les yeux, au lieu du texte, qu’un arrangement sans notes » (p. 14). Mais, comme le souligne justement B.F., il y a plus grave encore : « l’interprétation générale qui est donnée des Exercices spirituels de Séverin Rubéric au regard de ceux d’Ignace de Loyola ».

3Aussi nous faut-il savoir gré à B.F. de nous donner, fruit d’un travail minutieux et attentif, une édition critique et argumentée de l’œuvre de Séverin Rubéric. Le texte est établi avec soin. Les variantes et les choix éditoriaux sont soigneusement documentés et signalés. Les références et citations sont largement élucidées. Un précieux Index nominum enrichit la consultation du texte, qu’il eût sans doute été utile de compléter par une index des citations bibliques.

4La riche introduction au texte est l’occasion pour B.F. de mises au point importantes. On retiendra particulièrement sa démonstration claire et argumentée sur la genèse même de la notion d’exercices spirituels, bien « antérieur(s) au livret fameux d’Ignace de Loyola », ainsi que ses précisions sur « l’exercice de l’obéissance » que Séverin Rubéric considère « comme un exercice volontaire, et non pas une simple affirmation dogmatique ou spirituelle », et qui « implique aussi une obéissance à soi-même comme à une providence particulière de Dieu à mon égard, mais encore une obéissance à soi comme à ses inspirations et mouvements intérieurs », ou encore ses remarques sur la fameuse « supposition impossible » ainsi que « la dévotion au nom de Jésus ». En dernière analyse, le chemin que propose Séverin Rubéric est celui de « l’intention la plus haute » de François d’Assise, dont le « projet suprême était d’observer le saint Évangile, d’en observer tous les points, et en toutes circonstances, de se conformer parfaitement, avec zèle, application, de tout le désir de son cœur et de toute sa ferveur du cœur à la doctrine de Notre Seigneur Jésus-Christ, et de suivre ses traces. Il se souvenait cordialement de ses paroles dans une méditation assidue, et recueillait ses actes par une très attentive considération […] l’humilité manifestée par l’Incarnation et l’amour manifesté par la Passion », ainsi que B.F. traduit et cite la Vita prima de Thomas de Celano (p. 23).

5Il est à souhaiter, pour une prochaine édition, que cette richesse de documents et de renseignements mis à la disposition du lecteur par B.F. soit rendue plus facile d’accès. C’est ainsi, par exemple, qu’il serait opportun de donner une forme plus structurée et organique à l’introduction, qui, sous sa forme actuelle, jaillit un peu en feu d’artifice, dont il n’est pas toujours facile de suivre la trajectoire de chaque fusée. Il serait bon également d’y intégrer les nombreux développements, tous très riches et pleins de perspectives, figurant dans un certain nombre de très – trop… – longues notes de bas de page (par exemple la note 5 qui occupe presque tout le bas de la page 13 et se poursuit sur la page 14 : elle présente les repères historiques de la vie de Séverin Rubéric ; ou encore, p. 43‑45, la note 40 ; p. 77‑78, la note 77, p. 86‑87, la note 87 ; p. 111‑112, la note 13 ; p. 156‑157, la note 5 ; p. 160‑162, la note 19). La bibliographie figure p. 89‑91 (pourquoi pas en fin de volume, selon la pratique communément admise ?) : elle est consacrée exclusivement aux œuvres de Séverin et aux études sur sa personne et son œuvre, alors que bien d’autres études connues par B.F. et utilisées dans les notes de bas de page mériteraient d’y être signalées.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Denis Donetzkoff, « Séverin Rubéric, Exercices spirituels propres pour pousser une âme par voie d’abnégation et d’amour de Dieu, jusques au sommet de la perfection chrétienne et religieuse (1622). Édition critique introduite et annotée par Bernard Forthomme », Revue des sciences religieuses, 90/3 | 2016, 426-427.

Référence électronique

Denis Donetzkoff, « Séverin Rubéric, Exercices spirituels propres pour pousser une âme par voie d’abnégation et d’amour de Dieu, jusques au sommet de la perfection chrétienne et religieuse (1622). Édition critique introduite et annotée par Bernard Forthomme », Revue des sciences religieuses [En ligne], 90/3 | 2016, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://rsr.revues.org/3346

Haut de page

Auteur

Denis Donetzkoff

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page