Navigation – Plan du site

Songes et visions nocturnes de Paul

(Actes des Apôtres 16, 9-10 ; 18, 9-10 ; 23, 11 ; 27, 23-24)
Nathalie Siffer
p. 189-205

Résumés

Le phénomène des songes et des visions occupe une place importante dans l’œuvre lucanienne, en particulier dans le livre des Actes. C’est ainsi que Paul bénéficie de quatre expériences nocturnes qui interviennent toutes dans le cadre de son activité missionnaire ou de son témoignage effectif. La disposition de ces récits dans la trame narrative lucanienne marque certains tournants décisifs dans l’intrigue des Actes : passage de la mission paulinienne en Europe, fondation d’une nouvelle communauté à Corinthe, témoignage de Paul devant les autorités religieuses de Jérusalem, voyage maritime vers Rome en vue de sa comparution devant l’empereur. Mises en lien avec l’ouverture aux nations païennes et avec la progression de l’Évangile jusqu’à Rome, les quatre visions nocturnes de Paul sont étroitement associées à l’accomplissement du dessein salvifique de Dieu.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2018.

Plan

Vision d’un Macédonien à Troas : Ac 16, 9-10 
Vision du Seigneur à Corinthe : Ac 18, 9-10 
Vision encourageante du Seigneur à Jérusalem : Ac 23, 11 
Vision céleste en mer : Ac 27, 23-24 
Portée théologique

Aperçu du texte

Songes et visions constituent l’une des nombreuses facettes de l’expérience du divin dans les civilisations antiques. Ils étaient souvent considérés comme relevant d’une façon ou d’une autre de la communication avec la transcendance. Pour autant, l’idée du rêve ou de la vision comme révélation divine n’était pas unanimement admise et les prises de positions devant ce phénomène s’inscrivaient dans un éventail de tendances fort différentes. Les expériences visionnaires pouvaient ainsi rencontrer un certain nombre de réserves, de critiques ou de mises en garde, attitudes que l’on trouve dans la littérature gréco-romaine comme dans les écrits juifs. Il n’en reste pas moins que les songes et visions étaient largement perçus comme un moyen de communication avec le divin et même comme un canal de la révélation divine. Dans cette ligne – en dehors de quelques exceptions significatives, en lien par exemple avec la fausse prophétie –, ils recouvrent dans le judaïsme antique et le christianism...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nathalie Siffer, « Songes et visions nocturnes de Paul », Revue des sciences religieuses, 90/2 | 2016, 189-205.

Référence électronique

Nathalie Siffer, « Songes et visions nocturnes de Paul », Revue des sciences religieuses [En ligne], 90/2 | 2016, mis en ligne le 01 avril 2018, consulté le 25 juin 2017. URL : http://rsr.revues.org/3225 ; DOI : 10.4000/rsr.3225

Haut de page

Auteur

Nathalie Siffer

Faculté de théologie catholique. Université de Strasbourg

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page