Navigation – Plan du site
Recensions

Ebba Hagenberg‑Miliu, Allein ist auch genug

Wie moderne Eremiten leben, Gütersloh, Gütersloher Verlagshaus, 2013
Anne Bamberg
p. 501
Référence(s) :

Ebba Hagenberg‑Miliu, Allein ist auch genug. Wie moderne Eremiten leben, Gütersloh, Gütersloher Verlagshaus, 2013, 223 p.

Texte intégral

1Régulièrement paraissent, en diverses langues, des études partant d’enquêtes sur la manière de vivre des ermites. En France on cite volontiers celle de François De Muizon (Nouvelle Cité, 2001), oubliant parfois celle de Serge Bonnet et Bernard Gouley (Fayard, 1980). Pour l’espace germanophone l’ouvrage d’Ebba Hagenberg-Miliu suit celui de Maria Anna Leenen (St. Benno Verlag, 2001) et l’important article d’Ernst Schneck (Geist und Leben, 1995). L’A., journaliste à Bonn, s’est livrée à un exercice difficile et délicat car il n’est pas aisé de trouver les ermites. Elle en a rencontré trente-trois parmi les germanophones de plusieurs pays et recueilli leurs témoignages dont quelques-uns de manière anonyme. Il en résulte un ouvrage en quatre parties accompagnées d’un « Who is Who » et d’une bibliographie très sélective. Le livre est plaisant pour les curieux, de rédaction fort agréable même si l’on peut avoir le sentiment de quelques répétitions et d’un accent particulier, voire trop fort, mis sur certains témoignages. Il était probablement difficile d’y échapper car, même si elles s’en défendent, certaines personnes ecclésialement reconnues comme ermites souhaitent aussi être connues et feront tout pour arriver à leurs fins.

2On peut ne pas apprécier le titre accrocheur qui laisse entendre que l’ermite pourrait se suffire à lui-même, ce qui n’est normalement pas le cas pour un ermite catholique même lorsqu’il est « libre », c’est-à-dire non lié par un lien institutionnel à un évêque diocésain ou à un institut de vie consacrée. Pour les catholiques, il importe de ne pas confondre l’ermite « libre » mais toujours catholique, même s’il ne professe pas publiquement les trois conseils évangéliques (voir le Catéchisme de l’Église catholique, n° 920-921 et aussi mon article dans les revues Prêtres diocésains, 2002 et Geist und Leben, 2005), avec des modes de vie solitaires reposant sur des motifs autres que religieux. Pour ces derniers mieux vaut donner la préférence à solitaire ou à une expression tel « vie en solo » (voir p. ex. le dossier Vivre heureux en solo, Le Nouvel Observateur, 4 au 10 juillet 2013).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Bamberg, « Ebba Hagenberg‑Miliu, Allein ist auch genug », Revue des sciences religieuses, 87/4 | 2013, 501.

Référence électronique

Anne Bamberg, « Ebba Hagenberg‑Miliu, Allein ist auch genug », Revue des sciences religieuses [En ligne], 87/4 | 2013, mis en ligne le 01 avril 2016, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://rsr.revues.org/3199

Haut de page

Auteur

Anne Bamberg

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page