Navigation – Plan du site
Recensions

David J. Ayotte, Charles J. Scicluna, Hans Zollner, Vers la guérison et le renouveau. Les abus sexuels sur des mineurs

Paris, Cerf, coll. « L’Histoire à vif », 2013
Anne Bamberg
p. 497-499
Référence(s) :

David J. Ayotte, Charles J. Scicluna, Hans Zollner, Vers la guérison et le renouveau. Les abus sexuels sur des mineurs, Paris, Cerf, coll. « L’Histoire à vif », 2013, 314 p.

Texte intégral

1Les actes du symposium qui s’est tenu à l’Université pontificale grégorienne du 6 au 9 février 2012 sur la douloureuse problématique des abus sexuels sur des mineurs et des adultes vulnérables sont ici publiés en langue française. Cette ambitieuse et louable initiative de la Grégorienne, soutenue par plusieurs dicastères de la curie romaine, fait suite à la lettre circulaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi en date du 3 mai 2011 demandant aux conférences des évêques du monde entier d’élaborer des directives pour assurer la protection des enfants. Elle ne se réduit pas à une rencontre et à des discours plus ou moins novateurs mais se prolonge efficacement avec la création, par l’Institut de psychologie de la même université mais avec siège à Munich, d’un Centre for Child Protection qui assure une formation en ligne dans plusieurs langues (http://elearning-childprotection.com/​). Si l’on ne peut qu’espérer que cette formation soit largement suivie, l’étude de l’ouvrage issu de ce colloque doit en tous cas être vivement recommandée à toutes les personnes qui portent des responsabilités dans l’Église, à quelque niveau que ce soit.

2L’ouvrage apporte des points de vue très variés. La première partie comporte simplement une lettre du cardinal Secrétaire d’État rappelant les préoccupations et souhaits du pape Benoît XVI et la circulaire ci-dessus mentionnée qui fait état des principaux documents officiels. La deuxième partie commence par une réflexion du cardinal Levada, alors préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, puis présente le témoignage d’une victime, Marie Collins, en dialogue avec la psychiatre Sheila Hollins, avant de reproduire les interventions de diverses personnalités : Mgr Steve J. Rossetti, président du Saint Luke Institute (États-Unis d’Amérique) qui organise un programme de traitement résidentiel pour le clergé et les religieux, offre une des plus importantes contributions en expliquant comment « apprendre de nos erreurs » et « bien réagir » ; Mgr Charles J. Scicluna, spécialiste des procédures en cas de graviora delicta dont la compétence relève de Congrégation pour la doctrine de la foi où il est alors promoteur de justice, met l’accent sur la recherche de la vérité ; Mgr Jorge Carlos Patrón Wong (Mexique) traite de l’important thème de la formation des candidats au sacerdoce ou à la vie religieuse ; Mgr Luis Antonio

3G. Tagle présente le contexte asiatique et le P. Desmond Nair celui de l’Afrique du Sud ; le P. Edénio Valle du Brésil traite plus amplement de « religion, société et culture en dialogue » ; l’équipe de la Grégorienne propose des réflexions théologiques, et le cardinal-archevêque de Munich et Freising, Reinhard Marx, termine cette partie par une réflexion sur le choc du scandale, la conduite à tenir par l’évêque, la situation en Allemagne et l’idée que la crise peut aussi être une opportunité de renouveau spirituel. La troisième partie aborde les thèmes suivants : le coût de la crise (Michael J. Bemi), Internet et la pornographie (Gerard J. McGlone), la problématique des abus sur des adultes vulnérables et enfin la création du centre pour la protection des enfants. Pour terminer, les p. 295 à 312, présentent les auteurs et membres des équipes de la Grégorienne, de Workshops – Ateliers et du Centre pour la protection de l’enfant.

4Tous ces éclairages montrent la complexité des problématiques et méritent attention et réflexion afin que le chemin vers la guérison et le renouveau puisse vraiment être emprunté. En effet, ces rencontres ont aussi mis en lumière des approches culturelles de la sexualité qui ne facilitent pas l’aide aux victimes, tel la culture de la « honte » (p. 125), fréquente en contexte asiatique, dont parlait l’archevêque de Manille, le cardinal Tagle. D’autres intervenants n’ont pas hésité à élargir la problématique aux comportements abusifs de la part des prêtres à l’égard des femmes. On verra en particulier l’article du P. Edénio Valle traitant à partir de la p. 150 de la question de l’abus sexuel au Brésil ; c’est d’ailleurs le seul article à comporter une vraie bibliographie. On peut regretter cette absence de références ainsi que leur traitement qui aurait pu être ajusté pour l’édition en langue française, tel p. 87 et suivantes pour les renvois aux allocutions du Saint-Père à la Rote romaine, une des plus hautes juridictions de l’Église catholique, à laquelle on conserve aussi en français une majuscule. Ces petites observations critiques n’enlèvent cependant rien à l’importance de cet ouvrage auquel il faut souhaiter lectrices et lecteurs nombreux et attentifs.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Bamberg, « David J. Ayotte, Charles J. Scicluna, Hans Zollner, Vers la guérison et le renouveau. Les abus sexuels sur des mineurs », Revue des sciences religieuses, 87/4 | 2013, 497-499.

Référence électronique

Anne Bamberg, « David J. Ayotte, Charles J. Scicluna, Hans Zollner, Vers la guérison et le renouveau. Les abus sexuels sur des mineurs », Revue des sciences religieuses [En ligne], 87/4 | 2013, mis en ligne le 01 avril 2016, consulté le 29 mars 2017. URL : http://rsr.revues.org/3193

Haut de page

Auteur

Anne Bamberg

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page