Navigation – Plan du site

L’individualité de l’humanité de Jésus-Christ selon quelques Pères de l’Église

Johannes Zachhuber
p. 35-50

Résumés

Une lecture naïve du Nouveau Testament donne pour évidente l’existence d’une individualité bien définie de Jésus. Encore faut-il s’entendre sur le concept d’individu. Les Pères, dans le contexte des controverses trinitaires et christologiques, n’ont pu échapper à une interrogation sur ce point. Le concept d’ « hypostase » est au cœur des débats, et l’auteur en rappelle l’usage, en un sens assez ambigu, chez Basile de Césarée et Grégoire de Nysse ; après Chalcédoine, Léonce de Jérusalem, sans rompre avec la tradition cappadocienne, contribue à une redéfinition de l’ « hypostase », qui permet de penser, à partir d’une distinction entre individu et existence, l’individualité de l’humanité de Jésus. Une telle concentration sur l’idée de l’individu ne doit-elle pas dès lors être considérée comme emblématique du développement intellectuel du christianisme du premier millénaire ?

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en janvier 2018.

Aperçu du texte

1. Le lecteur naïf du Nouveau Testament sera peut-être surpris de l’existence du problème soulevé par le titre de mon exposé. En lisant le récit de la vie de Jésus qu’on trouve dans l’Évangile, pourquoi douterait-on de la personnalité individuelle humaine de son protagoniste ? Jésus, après tout, est dépeint comme un homme avec une famille – une mère (Mathieu 13, 55 ; Jean 2, 3-5 ; Actes 1,14), un père, qui est nommé plus souvent qu’on ne le suppose peut-être (Matthieu 1, 16.20 ; Luc 4, 22 ; Jean 1, 45 ; 6, 42), et assurément des frères (Matthieu 13, 55 ; Marc 6, 3 ; Galates 1, 19) –, une localité d’origine (Matthieu 2,23 ; Luc 4,16 ; Jean 1, 46), une nationalité (Matthieu 1, 1 ; Luc 3, 23-38), une identité linguistique, culturelle et religieuse (Matthieu 15, 27 ; Jean 1, 38). Pendant le temps de sa mission, il est vrai, Jésus évoque davantage sa relation avec Dieu que son milieu biographique (Luc 9, 58). Il semble même rejeter les liens avec sa famille (Matthieu 12, 46-50) et tandis...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Johannes Zachhuber, « L’individualité de l’humanité de Jésus-Christ selon quelques Pères de l’Église », Revue des sciences religieuses, 90/1 | 2016, 35-50.

Référence électronique

Johannes Zachhuber, « L’individualité de l’humanité de Jésus-Christ selon quelques Pères de l’Église », Revue des sciences religieuses [En ligne], 90/1 | 2016, mis en ligne le 01 janvier 2018, consulté le 25 juin 2017. URL : http://rsr.revues.org/3039 ; DOI : 10.4000/rsr.3039

Haut de page

Auteur

Johannes Zachhuber

Professor for Historical and Systematic Theology. University of Oxford. Faculty of Theology and Religion

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page