Navigation – Plan du site

Théologie et sotériologie chez Martin Heidegger

Étude critique
Philippe Capelle-Dumont
p. 467-481

Résumés

Si le commentaire sur la relation philoso- phie/théologie dans l’œuvre de Heidegger se voit tenu d’en passer par le problème complexe et longtemps occulté du rapport que celui-ci a effectivement entretenu avec les différents lieux confessionnels du christianisme, on considérera que la question de Dieu en constitue l’épreuve fondamentale. Dans la présente étude, l’auteur propose d’en analyser les thèses et la portée en distinguant quatre scènes irréductibles où elle se déploie et en mettant en relief les différentes modalités de son articulation sotériologique : phénoménologique, théologique, métaphysique et poétique. Il s’interroge sur les présupposés philosophiques mais aussi sur les choix théologiques qui les organisent avant de former plusieurs considérations critiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Capelle-Dumont, « Théologie et sotériologie chez Martin Heidegger », Revue des sciences religieuses, 84/4 | 2010, 467-481.

Référence électronique

Philippe Capelle-Dumont, « Théologie et sotériologie chez Martin Heidegger », Revue des sciences religieuses [En ligne], 84/4 | 2010, mis en ligne le 15 décembre 2012, consulté le 20 septembre 2014. URL : http://rsr.revues.org/302 ; DOI : 10.4000/rsr.302

Haut de page

Auteur

Philippe Capelle-Dumont

Faculté de théologie catholique, Université de Strasbourg

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page