Navigation – Plan du site

De Bonaparte à l’État Islamique

L’islam face au défi de l’intrusion massive de l’Europe en terre musulmane et au rétrécissement du domaine de la charia (1798-2015)
Ralph Stehly
p. 13-34

Résumés

Un parcours historique sur les grandes orientations et réformes de l’islam aux 19e et 20e s. peut sans doute faciliter la compréhension des conflits actuels. L’intrusion des nations européennes dans le monde musulman suscite à la fois, et comme contradictoirement, une aspiration à un islam éclairé, comme dans les réformes opérées par le mouvement réformiste égyptien et le laïcisme de Kemal Atatürk, et des réactions hostiles, porteuses de violence. Des éléments constitutifs de l’islam, charia et communauté, sont ainsi diversement interprétés, ce qui est aussi source de conflit entre les pouvoirs politiques et les autorités religieuses dans les pays musulmans et finalement avec l’Occident.

Haut de page

Notes de l'auteur

Le présent article ne se veut pas un article d’érudition pure. Il vise à montrer l’enchaînement historique des faits qui a mené jusqu’aux graves événements qui ensanglantent le Proche-Orient aujourd’hui (2015), et qui impactent aussi l’Europe (événements de janvier et novembre 2015 à Paris, « crise migratoire », etc.) et où l’Europe est de fait impliquée de longue date.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en janvier 2018.

Plan

I. La révolution française : la première menace
A. La prise de conscience de la menace (1798)
B. Le choc colonial et les débuts de la résistance à l’Europe et au fait accompli européen (19e s.)
II. La polémique autour de l’occidentalisation et de la charia (19e s. – début du 20e s.)
A. Le laïcisme 
B. Le mouvement « moderniste » ou salafiyya
a) Jamâl ad-dîn al-Afghânî (1839-1897) et le panislamisme révolutionnaire
Sa doctrine
b) Mohammed Abduh : le « Réformateur du siècle » (1843-1905)
c) Rachîd Ridâ (1865-1935)
Le Manâr
Le séminaire missionnaire
La question du califat
La réflexion sur le « sous-développement » du monde musulman
III. L’amplification du débat autour de l’occidentalisation et de la charia (20e s.)
A. L’islamisme
a) Hassan al-Bannâ (1906-1949) et les Frères Musulmans
La réforme des mœurs
Le combat politique
b) Sayyid Qutb (1906-1966) : le théoricien de l’islamisme
Le théoricien de l’islamisme politique
c) L’islamisme modéré : Rached Ghannouchi (Tunisie) et le MTI ou Ennahda, et la critique radicale de l’Occident (à partir de 1981)
d) Le wahhabisme (Arabie Saoudite) ou le fondamentalisme musulman piétiste
B. Le djihadisme ou l’islamisme terroriste : l’Occident comme ennemi (à partir de 1980)
a) Oussama ben Lâden (1957-2011) et al-Qâ’ida
b) L’« État Islamique » (à partir de 2014)
c) La réaction des autorités en place face à l’islamisme

Aperçu du texte

Parmi les grandes caractéristiques de l’islam souvent incomprises en Occident, il y a la croyance en Dieu seul législateur, c’est-à-dire la croyance que toute la législation et toutes les normes éthiques doivent dériver ultimement de Dieu, donc du Coran, considéré comme révélation divine, et de la Sunna, somme des paroles prononcées par le Prophète Mohammed (570-632) en dehors des instants de révélation et des témoignages de ses proches sur les instants paradigmatiques de sa vie. À partir de ces deux sources, la charia s’est cristallisée au 9e s. avec l’œuvre des grands théologiens juristes, au nombre de quatre dans le sunnisme et de trois dans le chiisme. Cependant, la charia, même à son apogée (12s.), n’a jamais couvert l’ensemble du domaine juridique. Il y a toujours eu place pour les normes édictées par les souverains en fonction des circonstances, cette tendance allant toujours croissant au fur et à mesure que l’influence européenne se fit plus pressante à partir du 19e s., s...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ralph Stehly, « De Bonaparte à l’État Islamique », Revue des sciences religieuses, 90/1 | 2016, 13-34.

Référence électronique

Ralph Stehly, « De Bonaparte à l’État Islamique », Revue des sciences religieuses [En ligne], 90/1 | 2016, mis en ligne le 01 janvier 2018, consulté le 23 juin 2017. URL : http://rsr.revues.org/3008 ; DOI : 10.4000/rsr.3008

Haut de page

Auteur

Ralph Stehly

Faculté de théologie protestante. Université de Strasbourg

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page