Navigation – Plan du site

Vettius Epagathus, « le paraclet des chrétiens » dans la Lettre des martyrs de Lyon et Vienne (Eusèbe, H. E., V, 1. 3-2. 8)

Marco Provenzano
p. 345-371

Résumés

Qui était Vettius Epagathus et quel rôle a-t-il eu pendant la persécution perpétrée à Lyon sous Marc-Aurèle ? Le terme « paraclet » utilisé par rédacteur de la Lettre de Lyon, signifie-t-il qu’il fut avocat de profession ? Ou ce terme doit-il plutôt être compris en relation étroite avec la tradition évangélique de Jean ? Une nouvelle interprétation est proposée à travers l’analyse des passages de cette Lettre rapportée par Eusèbe de Césarée, jusqu’à aujourd’hui le témoignage le plus complet de cette période de persécution. Quant au lien mentionné entre son martyr et celui de Zacharie, il peut s’interpréter, non pas en faisant de « Zacharie » d’Epagathus, mais à la lumière des images du père de Jean-Baptiste dans divers passages évangéliques et apocryphes.

Haut de page

Notes de l'auteur

Cet article est le développement d’un point de la recherche doctorale menée actuellement sous la direction du Prof. M. CUTINO (« L’ombre de Justin le Martyr sur Marc-Aurèle : l’influence du Médio-platonisme chrétien sur la politique et sur la philosophie de l’Empereur »). Pour les textes anciens dont la traduction française est déjà parue, nous ne donnons ici, sauf exception, que la traduction française.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juillet 2017.

Plan

1. Le climat de persécution sous Marc-Aurèle d’après Eusèbe de Césarée
2. Vettius Epagathus dans la Lettre (1, 9-10)
3. Vettius Epagathus, advocatus et praeclarus eques ?
4. Le réemploi de la tradition johannique dans la Lettre
5. Vettius Epagathus, le defensor fidei de tradition johannique
5. 1. Le mot « paraclet » de l’antiquité classique aux débuts du christianisme
5. 2. La portée éthique d’ἐπίσημος
6. Zacharie et Vettius Epaghatus, le lien du martyre

Aperçu du texte

1. Le climat de persécution sous Marc-Aurèle d’après Eusèbe de Césarée

La Lettre des martyrs de Lyon et Vienne, rapportée par Eusèbe dans la première partie du Vlivre de son Histoire Ecclésiastique, est considérée jusqu’à aujourd’hui comme le témoignage le plus complet d’une période de persécution sous l’empereur philosophe. Malheureusement cette Lettre nous est parvenue sous une forme réduite. En effet, même si elle s’étend sur plusieurs chapitres du Ve livre, l’historien de Césarée nous en donne une version abrégée, éliminant certains passages qui pourraient avoir beaucoup d’importance. Bien que la Lettre ait été structurée de manière linéaire selon l’ordre des événement et semble pratiquement dépourvue d’éléments merveilleux, typiques de la littérature martyriale, peu fiables et sans fondements rationnels pour l’interprétation des événements, elle nous donne, toutefois, un point de vue partiel, d’autant plus que nous ne possédons pas de documents païens mentionnant directement l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marco Provenzano, « Vettius Epagathus, « le paraclet des chrétiens » dans la Lettre des martyrs de Lyon et Vienne (Eusèbe, H. E., V, 1. 3-2. 8) », Revue des sciences religieuses, 89/3 | 2015, 345-371.

Référence électronique

Marco Provenzano, « Vettius Epagathus, « le paraclet des chrétiens » dans la Lettre des martyrs de Lyon et Vienne (Eusèbe, H. E., V, 1. 3-2. 8) », Revue des sciences religieuses [En ligne], 89/3 | 2015, mis en ligne le 01 juillet 2017, consulté le 22 mai 2017. URL : http://rsr.revues.org/2742 ; DOI : 10.4000/rsr.2742

Haut de page

Auteur

Marco Provenzano

Strasbourg

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page