Navigation – Plan du site
Recensions

François-Marie Dermine, Vérités et mensonges sur l’au-delà

Paris, Cerf, coll. « Mystiques, voyants et médiums », 2014, 490 p.
Ataa Denkha
p. 244-245
Référence(s) :

François-Marie Dermine, Vérités et mensonges sur l’au-delà, Paris, Cerf, coll. « Mystiques, voyants et médiums », 2014, 490 p.

Texte intégral

1Dans un monde en continuelle évolution, où la technologie tient une si grande place, monde individualiste et souvent violent, trouver des signes pour donner un sens à son existence, espérer des visions ou des messages venus de l’au-delà est une quête qui habite l’être humain et qui l’aide à vivre. Le dominicain François-Marie Dermine, qui est professeur de théologie morale à Bologne et dirige la revue internationale Religion et sectes dans le monde, examine dans son ouvrage en quatre parties les vérités et mensonges de ce qu’on appelle l’au-delà.

2Dans la première partie il s’interroge sur la réalité ou sur l’illusion des communications avec l’au-delà. Il recourt ici aux différentes sciences et montre comment ces disciplines ont essayé d’expliquer ces phénomènes en parlant de fraudes, de suggestions et d’hallucinations. Il montre aussi les limites de ces approches. Dans la deuxième partie, il passe en revue les différentes méthodes censées avoir été utilisées et l’apport des cultures anciennes tels que les chamanes, les oracles. Puis il traite du spiritisme et du New Age. Il donne aussi des explications techniques sur les états modifiés de conscience, telle la transe. Dans la troisième partie l’A. évoque, en le distinguant d’autres visions, ce que le christianisme dit des communications avec l’au-delà. Pour les chrétiens, c’est Dieu qui prend l’initiative d’entrer en dialogue avec l’humanité et non point l’homme. Ainsi la prière de l’oraison est une rencontre de l’âme avec Dieu dans une communion d’amour, ce qui la différencie des méthodes techniques qui essayent de maîtriser les forces occultes pour les mettre à leur service ou pour leur extorquer quelques informations. La quatrième partie consiste en un bref aperçu sur les phénomènes tels que les visions ou les locutions que certains peuvent expérimenter. L’Église ne nie pas leur existence mais elle prend ses précautions. Ce qui compte pour elle est la foi et l’amour de Dieu.

3Il s’agit d’un ouvrage particulièrement opportun et sérieux mais parfois ardu. François-Marie Dermine propose une réflexion et une documentation utile sur des phénomènes qu’on prétend dépassés et nous aide à faire un juste discernement entre le vrai et le faux à la lumière des Évangiles et de la foi de l’Église.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ataa Denkha, « François-Marie Dermine, Vérités et mensonges sur l’au-delà », Revue des sciences religieuses, 89/2 | 2015, 244-245.

Référence électronique

Ataa Denkha, « François-Marie Dermine, Vérités et mensonges sur l’au-delà », Revue des sciences religieuses [En ligne], 89/2 | 2015, mis en ligne le 23 janvier 2016, consulté le 25 juin 2017. URL : http://rsr.revues.org/2596

Haut de page

Auteur

Ataa Denkha

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page