Navigation – Plan du site
Recensions

Bruno Forte, Une théologie pour la vie. Fidèle au ciel et à la terre. Entretien avec Marco Roncalli

Paris, 2014, Salvator, 256 p.2014
Marie-Jo Thiel
p. 119-120
Référence(s) :

Bruno Forte, Une théologie pour la vie. Fidèle au ciel et à la terre. Entretien avec Marco Roncalli. Traduit de l’italien par Sylvie Garoche, Paris, 2014, Salvator, 256 p.

Texte intégral

1Sans doute ne présente-t-on plus Bruno Forte tant ce théologien, récipiendaire de bien des prix et, depuis 2004, archevêque de Chieti-Vasto (Italie), est notoirement connu ! Il a commis de nombreux ouvrages traitant du rapport philosophie et théologie, foi et histoire, religion et esthétique, Église et société… Et la Source de ses travaux tient un mot : la Trinité.

2On n’en sera que plus reconnaissant aujourd’hui à l’A. de s’être prêté au jeu de l’interview qui tente de concrétiser les écrits théoriques au cœur d’une existence avec ses recherches et ses missions diverses, ses joies mais aussi ses souffrances. Il y a en effet quelque chose d’intimidant pour un étudiant de s’atteler à une telle œuvre : le livre d’interview donne des clés pour y entrer et situe d’emblée le propos.

3Le présent ouvrage comprend ainsi quelques 27 chapitres très divers qui, s’ils sont chronologiques, peuvent néanmoins aussi être lus dans le désordre, à partir des thématiques : les 27 chapitres en sont une sorte d’index ! Bruno Forte est situé : sa ville, sa famille, sa vocation, ses années au séminaire, sa formation en divers lieux dont Tübingen et Paris, qui ont d’ailleurs beaucoup marqué l’A. Mais une fois formé, comme il le raconte, il continue de voyager beaucoup, passe ses étés à donner des conférences et à rencontrer des collègues autant que des croyants et incroyants des divers continents. L’on ne sera donc pas étonné de trouver des sujets comme le pluralisme et le relativisme religieux, le dialogue interreligieux et œcuménique, la crise de la modernité, l’avenir du christianisme… L’A. enfin étaye ses écrits, ses rencontres avec des théologiens ou les papes ou d’autres, les pères dans la foi depuis l’origine du christianisme. Il analyse aussi la réception de certains de ses travaux.

4Impossible de résumer en quelques lignes des propos qui visent à encourager : à « garder vivant dans son esprit et dans son cœur sa « réserve eschatologique », ce potentiel de charge prophétique, d’espérance, de foi, qui empêche de baisser les bras face aux exigences souvent brutales de la « Realpolitik » ou des intérêts de courte durée des égoïsmes personnels ou collectifs » (p. 49). Une position pragmatique modérée qui tranche cependant avec « le caractère absolu des jugements éthiques » de la même page et mis en italique de surcroît : Qu’est-ce à dire ? Que l’éthique aurait en Église des « solutions » auxquelles il suffirait d’obéir ? Le propos que l’auteur répétera de manière un peu différente, est pour le moins obscur…

5Ces pages sont, dans la finale, dédiées aux étudiants. Elles n’en restent pas moins accessibles au plus grand nombre. Et elles sont une bonne introduction à la réflexion théologique conduite par Bruno Forte depuis de nombreuses années.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Jo Thiel, « Bruno Forte, Une théologie pour la vie. Fidèle au ciel et à la terre. Entretien avec Marco Roncalli », Revue des sciences religieuses, 89/1 | 2015, 119-120.

Référence électronique

Marie-Jo Thiel, « Bruno Forte, Une théologie pour la vie. Fidèle au ciel et à la terre. Entretien avec Marco Roncalli », Revue des sciences religieuses [En ligne], 89/1 | 2015, mis en ligne le 24 janvier 2016, consulté le 29 mars 2017. URL : http://rsr.revues.org/2525

Haut de page

Auteur

Marie-Jo Thiel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page