Navigation – Plan du site
Recensions

Dan Jaffé, Essai sur l’interprétation et la culture talmudiques. Femmes et familles dans le Talmud

Paris, Cerf, coll. « Patrimoines Judaïsme », 2013, 257 p.
Riyad Dookhy
p. 108-109
Référence(s) :

Dan Jaffé, Essai sur l’interprétation et la culture talmudiques. Femmes et familles dans le Talmud, Paris, Cerf, coll. « Patrimoines Judaïsme », 2013, 257 p.

Texte intégral

1C’est à partir d’un thème précis, celui des femmes et des familles – un thème qui démontre la tension entre éthique et révélation biblique – que l’auteur propose de décrypter l’herméneutique talmudique. En cela, il faut bien convenir que le « raisonnement » talmudique présente des caractéristiques bien singulières en ses questionnements, en ses énonciations et en ses déconstructions, sous lesquels la solution ne se dit pas si facilement. On peut y voir un débat intergénérationnel, une gymnastique de l’esprit, une élaboration du désaccord qui laisse le débat même inachevé et qui nous laisse perplexe.

2Si, dans l’univers talmudique, la question détient plus d’importance que la réponse, le « goût d’inaccompli » amène le lecteur, « encore et toujours » à savoir davantage. Le Talmud est bien alors une littérature qui « assoiffe sans jamais abreuver ». Pour autant, tel n’est pas le seul trait du Talmud qui devait jouer un rôle fondamental suite à la destruction du Second Temple de Jérusalem en l’an 70, qui avait engendré un traumatisme et un climat de déliquescence. En effet, il fallait qu’il pût présenter un « point d’ancrage identitaire » qui pouvait permettre l’édification d’une étude commune dans le désaccord comme cohésion sociale, comme stimulation intellectuelle et comme moyen d’établir la place de l’individu au sein du collectif. Pour autant, cette « écriture » ne pouvait aller de soi, car il fallait braver l’interdiction de la transcription écrite. Un tel exercice est « comme brûler la Torah et exclu[re] son auteur de l’accession au monde futur ». Mais la peur que cet enseignement tombe dans l’oubli l’emporta.

3Cet « essai » vise à faire la preuve d’une herméneutique qui est d’abord marquée par un « renoncement », dans un mouvement de « va-et-vient » entre elle et le texte biblique, en vue d’élaborer de nouvelles interprétations. Le commentaire biblique se construit ainsi pas à pas, qui par la suite se déconstruit souvent par un « éternel retour du questionnement ». Le texte tend à éclater, il est loin d’être un univers clos, mais est pour ainsi dire considéré en soi comme une asymptote. Si on s’approche du texte, c’est pour autant sans explorer ce qu’il y a à explorer, comme une œuvre d’art qui reste dans le domaine de l’« inachevé ».

4En fait, pour les raisons qu’explique l’auteur, les Sages se proposent ainsi une réécriture de la Bible, par une « liberté herméneutique totale ». Avec les Sages, qui donnèrent naissance au judaïsme rabbinique, les deux traditions écrite et orale sont considérées comme émanant d’une seule et unique révélation, toutes deux révélées sur le mont Sinaï. Les Sages vont accorder à la loi orale une plus grande autorité que la loi écrite, « Dieu n’avait plus de place là où l’homme suggérait son interprétation », qui indique « un passage capital entre le pouvoir sacerdotal et le charisme intellectuel ». Seule l’interprétation des Sages sera alors valable car elle provient des Cieux et se révèle comme une lecture rétrospective de l’Écriture, qui confère sens à la loi divine et qui rend « la révélation atemporelle… »à venir » ». Les commentaires et les questionnements ne sont « pas encore », mais apparaîtront dans un temps futur.

5Rédigé dans un style clair et limpide, même si l’on peut penser que certaines réflexions se répètent par moments, cet « essai » met bien en relief les éléments caractéristiques du Talmud et il vaut la peine de le lire !

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Riyad Dookhy, « Dan Jaffé, Essai sur l’interprétation et la culture talmudiques. Femmes et familles dans le Talmud », Revue des sciences religieuses, 89/1 | 2015, 108-109.

Référence électronique

Riyad Dookhy, « Dan Jaffé, Essai sur l’interprétation et la culture talmudiques. Femmes et familles dans le Talmud », Revue des sciences religieuses [En ligne], 89/1 | 2015, mis en ligne le 01 février 2016, consulté le 26 avril 2017. URL : http://rsr.revues.org/2508

Haut de page

Auteur

Riyad Dookhy

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page