Navigation – Plan du site
Recensions

Henri de Lubac, Sur les chemins de Dieu

Œuvres complètes, tome I, Paris, Éd. du Cerf, 2006
Jean-Pierre Wagner
p. 428-429
Référence(s) :

Henri de Lubac, Sur les chemins de Dieu, Œuvres Complètes, tome I, Paris, Éd. du Cerf, 2006, 402 p.

Texte intégral

1La parution régulière des Œuvres Complètes du cardinal de Lubac donnera peut-être l’occasion de relire ou de découvrir Sur les chemins de Dieu, livre moins connu que d’autres titres mais fort important pour entrer dans la théologie du P. de Lubac. L’auteur aborde certes les questions classiques relatives à la connaissance de Dieu, mais il le fait en y ajoutant une touche très personnelle.

2L’ouvrage est la reprise, en 1956, d’un opuscule paru en 1945 et intitulé De la connaissance de Dieu. Reprise augmentée mais aussi reprise enrichie de notes abondantes destinées à répondre à des critiques parfois vives. Fort heureusement, les notes n’ont pas trop alourdi le texte puisqu’elles furent regroupées à la fin, constituant une sorte d’anthologie argumentative. L’opuscule visait à dire, sobrement, des choses sur Dieu en pensant à un dialogue avec les incroyants. Il était plein de fraîcheur et, du coup, se démarquait de bien des traités de l’époque ; d’où les critiques d’un certain thomisme, de type suarézien.

3Lu maintenant, donc avec recul, l’ouvrage définitif peut à nouveau surprendre car il relève d’un genre un peu oublié, la théologie naturelle. Mais d’une part, le genre n’est pas forcément condamné et, d’autre part, Henri de Lubac ne s’enferme pas dans des abstractions émanant d’une logique purement conceptuelle. C’est peut-être la raison pour laquelle il fut, par certains, accusé de fidéisme ! En fait, l’auteur montre plutôt le dynamisme de l’activité de l’esprit en quête de Dieu. Activité de l’esprit total faudrait-il ajouter, car l’esprit est à la fois pensée et volonté.

4La lecture de Sur les chemins de Dieu peut se faire à plusieurs niveaux. Le contenu semblera simple au néophyte et il en éprouvera de la joie, mais il apparaîtra complexe au spécialiste qui se sentira obligé de bien mettre à nu l’originalité du P. de Lubac dans des questions abondamment abordées par les écoles théologiques. Lubac traite de Dieu et se penche sans cesse sur les rapports entre philosophie et théologie, il scrute la démarche philosophique et la démarche mystique dans leur quête de Dieu, il accorde de la place à l’apophase comme moment propre à la dialectique théologique. Il insiste sur l’idée de Dieu présente en l’homme, indéracinable, même si souvent elle est oubliée, recouverte ou niée. Idée de Dieu surgissant d’elle-même en l’homme tout simplement parce que Dieu l’a déposée dans les êtres créés à son image et à sa ressemblance. Après l’origine – non généalogique – de l’idée de Dieu, les étapes se suivent : l’affirmation de Dieu, la preuve de Dieu, la connaissance de Dieu, l’ineffabilité de Dieu, la recherche de Dieu, l’actualité de Dieu.

5Finalement, le père de Lubac ne cesse de montrer que l’affirmation de Dieu est un acte à nul autre pareil « tenant à la fois de l’argument ontologique et du pari », que le Mystère de Dieu est un infini d’intelligibilité, que Dieu est ineffable tout simplement parce qu’il demeure toujours au-delà de ce que nous pouvons dire de lui. Et néanmoins l’esprit est sans cesse en chemin, il ne peut s’arrêter sous peine de s’asphyxier, il est réponse à l’initiative divine. Pour étudier l’inscription de la méthode lubacienne dans son vaste contexte théologique et philosophique, signalons la magistrale présentation due à la plume d’Emmanuel Tourpe.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Wagner, « Henri de Lubac, Sur les chemins de Dieu », Revue des sciences religieuses, 81/3 | 2007, 428-429.

Référence électronique

Jean-Pierre Wagner, « Henri de Lubac, Sur les chemins de Dieu », Revue des sciences religieuses [En ligne], 81/3 | 2007, mis en ligne le 07 décembre 2015, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://rsr.revues.org/2437

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Wagner

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page