Navigation – Plan du site
Recensions

Jean Doignon, Hilaire de Poitiers

« Disciple et témoin de la vérité » (356-367). Texte revu par Marc Milhau, Institut d’Études Augustiniennes, Série Antiquité 175, Paris, 2005
Françoise Vinel
p. 422-423
Référence(s) :

Jean Doignon, Hilaire de Poitiers. « Disciple et témoin de la vérité » (356-367). Texte revu par Marc Milhau, Institut d’Études Augustiniennes, Série Antiquité 175, Paris, 2005, 243 p.

Texte intégral

1Complément à l’ouvrage publié par J. Doignon en 1971, Hilaire de Poitiers avant l’exil, ce volume est dû aux soins apportés par M. Milhau au manuscrit achevé par l’auteur peu avant sa mort en 1997. La bibliographie des œuvres de J. Doignon, présentée en fin de volume (p. 181-198) avant celle de son étude elle-même, montre la place tenue, pendant quarante années de sa vie, par l’édition, la traduction et l’analyse de l’œuvre d’Hilaire. « 356-367 », ce sont à la fois les années d’exil d’Hilaire en Orient, de 356 à 360, et les dernières années de son épiscopat à Poitiers. Comme le rappelle l’auteur, Hilaire n’a eu que tardivement connaissance, sans doute peu avant 356, de la confession de foi élaborée par le concile de Nicée, mais il va en être sans relâche le défenseur. Même s’ils trahissent un certain inachèvement de la rédaction, les cinq chapitres qui composent le livre nous donnent une synthèse ferme des aspects fondamentaux de la pensée d’Hilaire. Les références à son œuvre – et les citations latines, toujours traduites, occupent souvent en note une grande partie de la page – fondent point par point les affirmations de l’auteur ; ajoutons que les nombreux parallèles entre deux œuvres majeures, le De Trinitate (désormais accessible dans la collection Sources chrétiennes) et les Tractatus in Psalmos sont d’un grand intérêt. Sont successivement abordées la confession de foi, qui fait précisément d’Hilaire un « témoin de la vérité » et un homme d’action dans son diocèse, la méthode exégétique, la christologie, l’anthropologie dans sa dimension éthique, et l’ecclésiologie. Chaque chapitre présente au fond un triple intérêt : un exposé de la pensée d’Hilaire, bien sûr, et le chapitre III, intitulé « grilles de lecture des problèmes de christologie » (p. 63-118), constitue une véritable introduction à la lecture du De Trinitate ; le lien avec le contexte historique, c’est-à-dire avec la crise arienne dans ses développements théologiques et la mise en question de la communion ecclésiale qu’elle suscite ; bien des suggestions, enfin, sur les sources, profanes et patristiques, d’Hilaire et les rapprochements possibles avec d’autres Pères. Par exemple, les emprunts lexicaux, rhétoriques et thématiques à la pensée classique sont ainsi repérés avec grande précision (p. 67-69) tandis que, à plusieurs reprises, la discussion sur l’influence de Tertullien, souvent contrebalancée par celle d’Origène, note l’auteur, invite à cerner de plus près l’apport théologique d’Hilaire.

2Les trois axes retenus par J. Doignon pour sa conclusion, incomplètement rédigée, tendent moins à faire le bilan de l’œuvre d’Hilaire qu’à cerner les arêtes vives de sa personnalité : homme de résistance, soucieux d’affirmer l’unité, celle de Dieu par nature, celle de l’homme par vocation et celle de la foi, mais capable aussi, dans les débats qu’il mène puis dans la rédaction même de ses œuvres, d’un équilibre nuancé qui tient peut-être à cette rencontre en lui, à cause de la sentence d’exil qui l’a frappé, de l’Orient et de l’Occident.

3La parution de ce volume, grâce à la diligence de M. Milhau, fait désormais de l’œuvre de J. Doignon un passage obligé pour qui s’intéresse à Hilaire de Poitiers.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Vinel, « Jean Doignon, Hilaire de Poitiers », Revue des sciences religieuses, 81/3 | 2007, 422-423.

Référence électronique

Françoise Vinel, « Jean Doignon, Hilaire de Poitiers », Revue des sciences religieuses [En ligne], 81/3 | 2007, mis en ligne le 07 décembre 2015, consulté le 26 mai 2017. URL : http://rsr.revues.org/2429

Haut de page

Auteur

Françoise Vinel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page