Navigation – Plan du site
Recensions

N. De Lange, J.C. Krivoruchko, C. Boyd-Taylor, Jewish Receptions of Greek Bible Versions, Texts and Studies in Medieval and Early Modern Judaism 23

Mohr Siebeck, Tübingen 2009, 338 pages.
Françoise Vinel
Référence(s) :

N. DE Lange, J.C. Krivoruchko, C. Boyd-Taylor, Jewish Receptions of Greek Bible Versions, Texts and Studies in Medieval and Early Modern Judaism 23, Mohr Siebeck, Tübingen 2009, 338 pages.

Texte intégral

1E. J. Goodspeed notait en 1910, rappelle N. De Lange dans sa présentation, que l’université de Cambridge s’illustrait dans les études sur la Septante. Le présent volume, et les recherches déjà publiées par De Lange, attestent que c’est toujours le cas. Les contributions rassemblées, issues pour la plupart d’un colloque de juillet 2007, portent pour moitié sur la période ancienne, arrière-plan indispensable des travaux sur les traductions de la Bible, et pour moitié sur la période médiévale. Cinq sections et plusieurs index (références scripturaires, mots grecs, index des auteurs modernes et index thématique) donnent forme et unité à l’ensemble.

2La première section retrace l’histoire de la recherche. W. Horbury montre d’abord la continuité des études sur la Bible hébraïque et la Septante depuis la fondation même de l’université de Cambridge au début du 13ème siècle. On suit en particulier, au Moyen-Âge et à l’époque moderne, la circulation des grands manuscrits et des premières Bibles imprimées – ainsi du Codex Alexandrinus offert par le patriarche de Constantinople Cyrille Loucaris, après la mort de James I qui en était le destinataire, au roi Charles I en 1627. Et pour le 19e et le 20e s., tous les grands noms des études sur la LXX, jusqu’à De Lange et ses disciples, traversent les pages de Horbury.

3N. Fernandez Marcos (p. 38-50), dans la perspective des travaux qu’il a déjà publiés, s’intéresse aux révisions et aux nouvelles traductions grecques de la Bible à l’époque byzantine mais en soulignant plus particulièrement la présence et l’activité de juifs byzantins, du 10ème au 16ème s., marqués par leur préférence d’un grec à la fois plus littéral, dans le style d’Aquila, et plus classiques quant au lexique et à la syntaxe, ce qui n’est pas sans introduire des erreurs. Comble, peut-être, de cette tendance humaniste, un manuscrit véni- tien du 14ème s. montre l’usage du dialecte dorique pour traduire les sections en araméen de Daniel (p. 49) ! Notons que le volume s’achève par un autre article de Fernandez Marcos, « Greek Sources of the Complutensian Poly- glot » (p. 302-316), regroupé avec une autre étude sur les traditions manuscrites (De Crom sur les traits atticisants de la version du Cantique dans le Cod. Graec. Venetus 7).

4Une partie des cinq contributions portant sur l’Antiquité tardive s’inté- resse à des livres bibliques particuliers : Proverbes (J. K. Aitken, « The Jewish Use of Greek Proverbs »), les Lamentations (Ph. S. Alexander, « The Cultural History of the Ancient Bible Versions : the Case of Lamentations ») et Exode I-24 (A. Salvesen, qui compare le texte de la LXX avec les lectures de Fb, gloses marginales du codex Ambrosianus).

5Si l’on ajoute les deux sections plus spécifiquement consacrées aux usages juifs de la Bible grecque dans la période médiévale (p. 157-283), on perçoit l’apport spécifique de ce volume parmi les études sur la Septante, une manière de rappeler entre autres la richesse des découvertes de la Genizah du Caire ainsi que le débat sur la réception de la Bible grecque qui se continue jusqu’à la Renaissance entre savants juifs et chrétiens.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Françoise Vinel, « N. De Lange, J.C. Krivoruchko, C. Boyd-Taylor, Jewish Receptions of Greek Bible Versions, Texts and Studies in Medieval and Early Modern Judaism 23 », Revue des sciences religieuses [En ligne], 84/4 | 2010, mis en ligne le 03 décembre 2015, consulté le 23 avril 2017. URL : http://rsr.revues.org/2391

Haut de page

Auteur

Françoise Vinel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page