Navigation – Plan du site
Recensions

L’engagement social des croyants : lignes de forces, expériences européennes, itinéraires alsaciens

Publié par Association Carrefour d’Histoire religieuse avec le concours de l’ERCAL, Strasbourg, ERCAL Publications, 2004, 348 p.
Marcel Metzger
p. 289-290
Référence(s) :

Publié par Association Carrefour d’Histoire religieuse avec le concours de l’ERCAL, Strasbourg, ERCAL Publications, 2004, 348 p.

Texte intégral

1Strasbourg a accueilli la XIe Université d’été d’Histoire religieuse en juillet 2002, dans la salle Léon XIII du FEC et sous le portrait de ce pape, le lieu et cette compagnie étant particulièrement appropriés. Le thème du congrès et l’organisation de son étude autour de trois pôles forment le titre de ce recueil, publié ajuste titre dans la collection de l’ERCAL. Vingt-quatre contributions y ont été réunies. Elles offrent à la fois un parcours géographique, traversant l’Europe (France, Belgique, Allemagne) dans le pluralisme de ses confessions, et un parcours historique, allant de la doctrine sociale au Moyen-Âge (F. Rapp) jusqu’aux « années 68 du catholicisme en France » (D. Pelletier), en passant par « les mutations de la charité après le concile de Trente » (S. Simitz), « l’économie de marché après 1945 » (M. Hau), « l’engagement social du FEC et des ICS » (J.-L. Hiebel), et les origines du CCFD (L. Perrin). L’apport documentaire, sur les sujets étudiés, est riche et diversifié. Il permet de saisir plusieurs évolutions, qui au cours des siècles ont entraîné d’importantes mutations dans le domaine de la pensée, de l’action et de l’organisation sociale : le déplacement de la charité vers la solidarité et l’engagement politique, de la soumission à un ordre social reçu passivement vers le refus des inégalités sociales, du monopole caritatif ecclésiastique vers l’autonomie des sociétés civiles, dans la prise en charge des citoyens et de leurs besoins. S’agissant de l’engagement social des croyants, l’ensemble des études réunies met en évidence tantôt la concurrence des clercs et des laies, tantôt leur collaboration paisible, tantôt la domination des uns, en l’occurrence plutôt des clercs, sur les autres, dans les orga­nisations caritatives et dans l’innovation face à de nouveaux défis. Si à notre époque les instances ecclésiastiques font de plus en plus appel à l’engagement des laïcs (C. Bressolette, de Vatican I à Vatican II),le parcours historique offert par ce recueil montre bien que dans le domaine caritatif et social les laïcs de toutes les époques n’ont jamais manqué d’esprit d’initiative.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marcel Metzger, « L’engagement social des croyants : lignes de forces, expériences européennes, itinéraires alsaciens », Revue des sciences religieuses, 82/2 | 2008, 289-290.

Référence électronique

Marcel Metzger, « L’engagement social des croyants : lignes de forces, expériences européennes, itinéraires alsaciens », Revue des sciences religieuses [En ligne], 82/2 | 2008, mis en ligne le 10 novembre 2015, consulté le 26 juin 2017. URL : http://rsr.revues.org/2223

Haut de page

Auteur

Marcel Metzger

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page