Navigation – Plan du site
Recensions

René Simon, Pour une éthique commune. Réflexions philosophiques et éclairages théologiques 1970-2000

Textes réunis par Éric Gaziaux et Denis Müller. Paris, Cerf, 2009, 559 pages
Marc Feix
p. 164
Référence(s) :

René Simon, Pour une éthique commune. Réflexions philosophiques et éclairages théologiques 1970-2000. Textes réunis par Éric Gaziaux et Denis Müller. Paris, Cerf, 2009, 559 pages.

Texte intégral

1Éric Gaziaux et Denis Müller brossent un portrait tout en nuances du théologien moraliste et éthicien français René Simon. La justesse des traits de l’introduction renforce les textes réunis par deux successeurs à la présidence de l’Association de Théologiens d’Études de la Morale (ATEM), à l’occasion du quarantième anniversaire de l’association, grâce à la complicité de la philosophe québécoise Simone Plourde, qui avait déjà en 1992 avec Rodrigue Bélanger édité aux Éditions du Cerf les mélanges offerts à René Simon : Actualiser la morale.

2Le présent ouvrage livre un portrait fidèle de R. Simon, en replaçant la richesse de la réflexion de l’auteur dans son contexte historique et dans celui du débat en éthique – la fin du XXe siècle, l’après concile et le tournant de mai 1968 – mais également dans la cohérence et le développement d’une pensée au fil du temps. Comme Xavier Thévenot, autre théologien moraliste salésien, R. Simon a su ouvrir de nombreux chemins en humanité, alors que beaucoup d’autres abandonnaient alors la recherche. Ces deux penseurs ont su en payer le prix, y compris dans des conflits avec la hiérarchie : la nomination contestée de Simon à un poste de professeur à l’Institut Catholique de Paris en 1974 le pousse à se retirer dès 1977.

3L’ouvrage est structuré en quatre parties, réunissant articles et contributions à des ouvrages collectifs (pas moins de huit revues et quatre ouvrages). Ces chapitres articulent tour à tour les thèmes « éthique et morale », « dignité de la personne et responsabilité », « la spécificité chrétienne » et « vérité, vie et amour : concrétisation de l’éthique chrétienne ». Rassembler ainsi en un volume unique quelques vingt-six articles est non seulement une œuvre utile pour le chercheur et l’étudiant, mais constitue, avec les mélanges déjà évoqués, des sources déjà ordonnées et hiérarchisées. Le choix de ces textes et leur contenu montrent l’apport de la réflexion de R. Simon pour l’ouverture et la confrontation de la réflexion éthique et théologique aux autres disciplines des sciences humaines, entre autres la philosophie ou la sociologie.

4Cette posture chez R. Simon renforce la cohérence entre la commune condition humaine et la spécificité chrétienne (en éthique). Cela lui permet d’articuler, dans la contingence historique, une réflexion théologique sur le rapport entre création et rédemption par exemple, le Christ en étant le prisme. Cette approche théologique spécifique sur horizon d’humanité donne une épaisseur particulière à la pensée et l’approche du théologien moraliste, décédé en 2004. Avec son ouvrage Éthique de la responsabilité (1993) où R. Simon élaborait sa réflexion sur la théologie, les textes rassemblés par É. Gaziaux et D. Müller, comme ceux réunis jadis par Simone Plourde dans les mélanges, offrent du grain à moudre pour appréhender une période de la recherche en éthique et, par bien des aspects, ils inaugurent les réflexions qui se poursuivent aujourd’hui.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc Feix, « René Simon, Pour une éthique commune. Réflexions philosophiques et éclairages théologiques 1970-2000 », Revue des sciences religieuses, 85/1 | 2011, 164.

Référence électronique

Marc Feix, « René Simon, Pour une éthique commune. Réflexions philosophiques et éclairages théologiques 1970-2000 », Revue des sciences religieuses [En ligne], 85/1 | 2011, mis en ligne le 01 octobre 2015, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://rsr.revues.org/2002

Haut de page

Auteur

Marc Feix

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page