Navigation – Plan du site
Recensions

Éric Gaziaux (éd.), Perspectives sur la recherche théologique contemporaine

Conférences de l’École doctorale en théologie (2002-2004), Louvain-la-Neuve, Publications de la Faculté de Théologie, 169 p.
Yves Labbé
p. 423-424
Référence(s) :

Éric Gaziaux (éd.), Perspectives sur la recherche théologique contemporaine. Conférences de l’École doctorale en théologie (2002-2004), Louvain-la-Neuve, Publications de la Faculté de Théologie, 169 p.

Texte intégral

1L’École doctorale de théologie et sciences religieuses de Strasbourg rêverait d’offrir en si belle édition les travaux de ses journées. Le présent Cahier a les mêmes qualités que la Revue Théologique de Louvain où trois des sept études réunies ont été précédemment publiées. Ces études exposent moins un état de la recherche théologique contemporaine qu’une recherche sur les rationalités mises en œuvre en théologie. Elles rejoignent les préoccupations d’un colloque tenu durant la même période à l’Institut Catholique de Paris (voir RevSR 2006, p. 111-113). On y retrouve plusieurs noms : P. Gisel, J. Ladrière, Ph. Capelle. Chacun y développe un propos très proche.

2Selon la présentation didactique de l’éditeur, précieuse pour le lecteur, le volume se divise en deux. Sous la signature des auteurs déjà nommés, auxquels s’est ajouté C. Geffré, la première partie marque la place de l’histoire, de la science, de la philosophie, enfin de l’herméneutique dans la recherche théologique. Sous les signatures successives de L. Santedi, A. Thomasset et J.-D. Causse, la seconde partie en montre les effets dans différents champs : théologie contextuelle, théologie morale, théologie spirituelle. L’influence du modèle herméneutique de Geffré se reconnaît au-delà de sa propre contribution, associée parfois à un recours méthodique vers la philosophie de P. Ricœur. La subjectivité moderne y est aussi mal reçue que la métaphysique médiévale et la théologie spéculative. Le temps est à la dialectique de la tradition et de l’expérience, de la culture et de la vie ou de l’en-bas et de l’en-haut. Quelle que soit la réelle qualité des textes, on aura le sentiment d’avoir déjà entendu leur discours et plusieurs fois. Mais de plus jeunes accéderont ainsi à des acquis des dernières décennies.

3La contribution la plus radicale est apportée par Gisel qui donne en note une suite d’études où il a défendu la théologie comme « une théorie du christianisme, articulée par une théorie de la religion » : « décalée de la croyance et de son déploiement d’intelligibilité, [elle] a pour tâche de dire en quoi le christianisme est une religion et quel type il en propose » (p. 15). D’un côté, cette théologie étudie l’histoire des relations entre l’institutionnalisation du religieux et l’espace socio-culturel. De l’autre côté, elle renvoie la reconnaissance des différences religieuses à une instance échappant à toute intégration, l’absolu. Dès lors, si une religion s’inscrit dans une particularité confessionnelle, la théologie ne saurait plus être intelligence de la foi. Elle n’est pas confessante mais critique et le terme d’idéologisation vient souvent qualifier une théologie qui voudrait se fonder sur une christologie néotestamentaire. Il n’y a plus de théologie chrétienne, seulement une théologie du christianisme. Énoncé ici comme ailleurs à travers une série de thèses, le chemin tracé par Gisel apparaît dégagé. Il oblige tout chrétien, quelle que soit sa dénomination, à se dire s’il est prêt à le suivre et, sinon, pour quelles raisons. Pour moi, ce serait non.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yves Labbé, « Éric Gaziaux (éd.), Perspectives sur la recherche théologique contemporaine », Revue des sciences religieuses, 80/3 | 2006, 423-424.

Référence électronique

Yves Labbé, « Éric Gaziaux (éd.), Perspectives sur la recherche théologique contemporaine », Revue des sciences religieuses [En ligne], 80/3 | 2006, mis en ligne le 11 août 2015, consulté le 26 mars 2017. URL : http://rsr.revues.org/1933

Haut de page

Auteur

Yves Labbé

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page