Navigation – Plan du site
Recensions

D. Marguerat, Y. Bourquin, Pour lire les récits bibliques

Initiation à l’analyse narrative, Paris – Genève (éd. du Cerf – Labor et Fides), 2004, 3e édition. 245 p.
Michèle Morgen
p. 105-106
Référence(s) :

D. Marguerat, Y. Bourquin, Pour lire les récits bibliques. Initiation à l’analyse narrative, Paris – Genève (éd. du Cerf – Labor et Fides), 2004, 3e édition. 245 p.

Texte intégral

1La parution de la troisième édition de ce manuel d’introduction à la lecture narrative des textes bibliques – le premier ouvrage de ce genre à paraître en langue française – montre l’intérêt et la diffusion de la « narratologie » appliquée à la bible au cours des dernières années. Le professeur D. Marguerat, spécialiste du Nouveau Testament reconnu au niveau international (il est mentionné à des titres divers dans les recensions ici présentées) a contribué depuis quelques années à développer les recherches sur l’analyse narrative dans le domaine biblique, visant à conduire le « lecteur dans les coulisses du récit pour en observer la construction ». Il est accompagné ici de Bourquin qui a désormais soutenu sa thèse de doctorat, à Lausanne, sur le début et la fin du récit dans l’évangile de Marc : Obscure clarté de la narration de Marc. Fragilité salutaire d’une théologie. Les deux auteurs se proposent d’initier les lecteurs à la narratologie suivant un parcours pédagogiquement bien balisé. Toutes les catégories du récit sont soigneusement présentées, expliquées, illustrées et accompagnées d’exercices pratiques avec leurs corrections. La troisième édition ne diffère guère des précédentes, sinon par des retouches bibliographiques. En comparant cette édition avec celle de 1998, on trouvera des ajouts d’articles ou de livres importants, avec des titres nouveaux ou anciens qui n’étaient pas mentionnés dans la première édition. Il est impossible et sans doute inutile d’indiquer toutes les modifications. On remarque en particulier le développement de plusieurs travaux dans des centres d’analyse comme le « Centre de narratologie appliquée de l’université de Nice-Sophia Antipolis », plusieurs articles et ouvrages en langue étrangères – le manuel lui-même a été traduit en trois langues–, le site de BIBIL avec le champ « narratologie » constamment mis à jour (voir page 239). L’ouvrage et la bibliographie en fin de volume mentionnent aussi les travaux et analyses des récits bibliques par les sémioticiens ; je voudrais simplement profiter de l’occasion qui m’est donnée pour saluer la mémoire d’un pionnier en la matière, Jean Delorme, décédé le 30 août 2005.

2Depuis la parution de cette troisième édition de cette Initiation à l’analyse narrative, les recherches continuent, les analyses de textes se multiplient. Je voudrais signaler en particulier un ouvrage d’Alain Marchadour, Les personnages dans l’évangile de Jean. Miroir pour une christologie narrative, Paris, Éd. du Cerf (Lire la Bible 139), 2004, qui complètera judicieusement la bibliographie page 86 ; au moment où je rédige cette notice, l’ouvrage n’est pas mentionné dans BIBIL.

3En conclusion, la troisième édition de ce manuel sur la narratologie des récits bibliques doit figurer dans la bibliographie des étudiants en théologie ; elle permet aussi aux non-spécialistes de s’informer sur les applications des recherches narratives dans le domaine biblique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michèle Morgen, « D. Marguerat, Y. Bourquin, Pour lire les récits bibliques », Revue des sciences religieuses, 80/1 | 2006, 105-106.

Référence électronique

Michèle Morgen, « D. Marguerat, Y. Bourquin, Pour lire les récits bibliques », Revue des sciences religieuses [En ligne], 80/1 | 2006, mis en ligne le 06 août 2015, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://rsr.revues.org/1893

Haut de page

Auteur

Michèle Morgen

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page