Navigation – Plan du site
Recensions

Daniel Vigne, La relation infinie. La philosophie de Lanza del Vasto, vol. II : L’être et l’esprit

Paris, Cerf, 2010, 766 pages.
Frédéric Rognon
p. 456-457
Référence(s) :

Daniel Vigne, La relation infinie. La philosophie de Lanza del Vasto, vol. II : L’être et l’esprit, Paris, Cerf, 2010, 766 pages.

Texte intégral

1Il est rare qu’une thèse de cette ampleur soit publiée (1568 pages en deux volumes, le premier ayant été recensé in RevSR 84/3, 2010, p. 425). Mais cette publication, totalement justifiée, permettra de faire enfin connaître et reconnaître à sa juste valeur la philosophie de Lanza del Vasto, qui se veut de part en part philosophie de la relation. Le premier volume était consacré aux arts et aux sciences, celui-ci aborde de front les questions spécifiquement philosophiques.

2Le premier chapitre (p. 15-88) explicite l’idée que Lanza del Vasto se faisait de la philosophie : davantage un art de vivre qu’une façon de raisonner (« La philosophie n’est pas une matière : c’est une manière » : p. 49), sagesse d’amour plutôt qu’amour de la sagesse (p. 82-83) ; affectionnant les oxymores, Lanza del Vasto parlait du philosophe comme d’un « fou de sagesse » (p. 62, 87).

3Les trois chapitres suivants (p. 89-425) sont consacrés à la métaphysique, que l’A. présente comme la discipline de « l’être en quête de l’esprit » (p. 89). Dans la pensée de Lanza del Vasto, l’esprit est moins une substance particulière, opposable à la matière, qu’une forme pénétrant toutes choses et leur imprimant sa nature relationnelle. Le Cogito cartésien est à cette occasion revisité, et reformulé en ces termes : « Je pense donc je relie » (p. 99-102), « J’aime, donc tu es » (p. 119-123).

4Les trois derniers chapitres (p. 427-696) concernent plus spécifiquement l’ontologie, qui devient selon l’A. la discipline de « l’esprit en quête de l’être » (p. 427). À ce sujet, Lanza del Vasto prône un réalisme relationnel susceptible de nous libérer aussi bien de la « prison de verre » où nous enferme l’idéalisme kantien, que de la dialectique hégélienne. Ici encore, se trouvent subverties certaines formules classiques, tant de Spinoza (« Deus sive Relatio » : p. 685-688, 717) que de Hegel (« Ce qui est réel est relationnel, ce qui est relationnel est réel » : p. 610-633, 717). Ainsi, l’ontologie contemple l’être non dans les choses, mais dans les relations qui les lient, et en chaque chose, dans le lien de son essence et de son apparence (p. 717).

5L’A. ne se contente pas de rendre compte avec brio, limpidité de style, et une érudition inégalée, de l’œuvre philosophique de Lanza del Vasto : il la critique (p. 57, 82-83, 703-706, 715), notamment à propos de ses préjugés à l’égard de l’Université, de l’imprécision de ses citations, et surtout de son refus de tout débat avec ses contemporains, alors que toute pensée s’élabore en dialogue, c’est-à-dire (comble du paradoxe !) en relation (p. 57). Mais V. relativise ces critiques, pour considérer que « parmi les philosophes français ou d’expression française du siècle passé, Lanza est de ceux qui méritent de passer à la postérité » (p. 696) ; et il ajoute, en guise d’envoi pour le lecteur : « Si nous avons ranimé le flambeau, qui portera plus loin la flamme ? » (p. 696).

6On ne saurait trop saluer le travail considérable accompli par V. pour sortir la philosophie de Lanza del Vasto d’un ghetto culturel par trop confidentiel, et pour mettre en évidence l’intérêt proprement philosophique d’une œuvre jusqu’ici bien moins connue que la critique sociale, les engagements communautaires ou l’enseignement éthique et spirituel de son auteur : philosophie de la relation, que V. finit par identifier comme philosophie de l’amour (p. 718).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Rognon, « Daniel Vigne, La relation infinie. La philosophie de Lanza del Vasto, vol. II : L’être et l’esprit », Revue des sciences religieuses, 85/3 | 2011, 456-457.

Référence électronique

Frédéric Rognon, « Daniel Vigne, La relation infinie. La philosophie de Lanza del Vasto, vol. II : L’être et l’esprit », Revue des sciences religieuses [En ligne], 85/3 | 2011, mis en ligne le 12 mars 2015, consulté le 19 février 2017. URL : http://rsr.revues.org/1785

Haut de page

Auteur

Frédéric Rognon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page