Navigation – Plan du site
Recensions

Vassiliki M. Limberis, Architects of Piety. The Cappadocian Fathers and the Cult of Martyrs

Oxford University Press, New-York 2011.
Françoise Vinel
p. 96-97
Référence(s) :

Vassiliki M. Limberis, Architects of Piety. The Cappadocian Fathers and the Cult of Martyrs, Oxford University Press, New-York 2011.

Texte intégral

1Dès les premières pages de son livre, V. Limberis, professeur à l’Université Temple de Philadelphie, laisse percevoir sa passion pour la recherche dont elle nous offre les résultats — une passion qui se traduit tout au long de l’ouvrage. Les cinq chapitres s’inscrivent dans une démarche pluridisciplinaire – histoire du culte, bien sûr, archéologie, théologie et, pour le dernier chapitre intitulé « Gender and Martyr Piety » un ensemble de réflexions sur la place du féminin dans le culte des martyrs.

2Attentive à la rhétorique de l’ekphrasis dans les homélies des Cappadociens sur les martyrs et au pouvoir du verbe ainsi déployé sur leurs auditoires, l’A. fait ensuite le lien avec les sources archéologiques : l’église construite par Grégoire l’Ancien, le père de Grégoire de Nazianze, et, par comparaison avec le martyrium idéal évoqué par Grégoire de Nysse dans sa lettre 25 à Amphiloque, les vestiges du martyrium de Saint Philippe de Hiérapolis ; à l’intérieur de ce second chapitre, 16 figures illustrent l’importance de cette architecture, des martyria. Grâce à l’homélie de Grégoire de Nysse sur saint Théodore, nous avons également la trace, à travers ses descriptions, de deux représentations peintes, celle du sacrifice d’Isaac et celle du martyre du saint. Cette exploitation du matériau rhétorique de l’ekphrasis est tout à fait intéressante.

3La proximité entre les saints martyrs et le peuple chrétien, plus précisément les liens de famille entre un martyr et ceux qui l’honorent, fait l’objet du chapitre 3. La famille de Basile et de Grégoire de Nysse, note l’A., avait des « liens avec les plus fameux martyrs de la région » : Thècle, Grégoire le thaumaturge et les quarante martyrs de Sébastée (p. 98) ; et leurs panégyriques célèbrent des membres de leur famille. L’intérêt apporté à la généalogie des deux familles, celle de Basile (tableau généalogique, p. 111), et celle de Grégoire de Nazianze, conduit l’A. à s’intéresser au personnage de Théosébie, plusieurs fois mentionnée par Grégoire de Nazianze : est-elle la sœur de Grégoire de Nysse ou sa femme ? C’est une question non résolue parmi les chercheurs (et peut-être insoluble) et le plaidoyer de l’A. en faveur de la première position (p. 112-113 et note 75 p. 116) n’est guère convaincant ! Plus intéressante est la manière dont V. Limberis montre l’importance dans la prédication cappadocienne de ces modèles familiaux de la perfection chrétienne. Mais on perçoit aussi comment cette gloire se construit : c’est tout près de la tombe familiale qu’Emmélie, la mère de Basile, Grégoire, Macrine, fait construire un martyrium en l’honneur des quarante de Sébastée.

4Le titre du dernier chapitre « gender and Martyr Piety » semble surtout un sacrifice à la mode des gender studies, car l’A. est bien obligée de reconnaître que même s’ils sont admiratifs des vertus des saintes femmes, leurs mères et leurs sœurs, les Pères gardent les habitudes de pensée de leur société – à deux exceptions près, suggère l’A. : l’éloge de sainte Julitte dans l’homélie que Basile lui consacre et l’éloge des frères Maccabées et de leur mère par Grégoire de Nazianze ; mais ces éloges sont-ils d’une telle nouveauté ?

Les différentes approches du culte des martyrs font cependant tout l’intérêt de cette étude et nous invitent à relire les Pères cappadociens.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Vinel, « Vassiliki M. Limberis, Architects of Piety. The Cappadocian Fathers and the Cult of Martyrs », Revue des sciences religieuses, 86/1 | 2012, 96-97.

Référence électronique

Françoise Vinel, « Vassiliki M. Limberis, Architects of Piety. The Cappadocian Fathers and the Cult of Martyrs », Revue des sciences religieuses [En ligne], 86/1 | 2012, mis en ligne le 01 janvier 2012, consulté le 23 avril 2017. URL : http://rsr.revues.org/1634

Haut de page

Auteur

Françoise Vinel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page