Navigation – Plan du site
Recensions

Jean-Pierre Torrell, Résurrection de Jésus et résurrection des morts

Paris, Cerf, coll. « Foi, histoire et théologie », 2013
Marie-Jo Thiel
p. 125-126
Référence(s) :

Jean-Pierre Torrell, Résurrection de Jésus et résurrection des morts, Paris, Cerf, coll. « Foi, histoire et théologie », 2013, 239 p.

Texte intégral

1En voyant le titre, on pourrait se dire : quoi de neuf autour de la résurrection de Jésus pour nourrir tout un ouvrage ? Et pourtant, il n’y a vraiment pléthore de réflexions sur la thématique abordée par le très éminent spécialiste de Thomas d’Aquin, dominicain comme lui. Jean-Pierre Torrell, professeur émérite de la faculté de théologie de l’université de Fribourg en Suisse, a commis de nombreux ouvrages, en particulier sur son illustre prédécesseur. Et l’on ne sera donc pas étonné de trouver ici non seulement une analyse rigoureuse des textes de l’Écriture concernant la résurrection, mais également, directement ou indirectement, la perspective défendue par l’Aquinate et que soutient aussi son successeur.

2Ce livre, fort didactique de surcroît, est passionnant par le parcours qu’il propose et les éléments d’analyse qu’il fournit, y compris dans les textes proposés en annexe. Il pourrait être un manuel en direction des étudiants en théologie certes, mais aussi et surtout des chrétiens qui cherchent à comprendre ce qu’est la résurrection pour le Christ, pour l’humanité, pour le croyant, pour le cosmos, sans se laisser détourner par les sirènes de l’ésotérisme fantasmatique et spéculatif… Tout ici est argumenté, évalué, précisé.

3L’ouvrage est construit en trois grandes parties, auxquelles s’ajoute une quatrième de « Textes choisis ». La première « Christ est ressuscité le troisième jour selon les Écritures » recense les principaux textes qui parlent de la résurrection de Jésus, étudie le vocabulaire pour parler de l’évènement (résurrection/exaltation), et celui pour évoquer les apparitions. Enfin, il se penche brièvement sur la réception historique et sur la manière dont est née la foi en la résurrection. La seconde partie, « Ils se demandaient ce qu’il entendait par “ressusciter d’entre les morts” », est celle où l’A. convoque très fortement la théologie de l’Aquinate tout en la discutant, en la comparant à d’autres perspectives et aux questions qui se sont posées. Torrell examine la fécondité salvifique de la résurrection de Jésus pour le croyant et tente de répondre à la question de la signification de la résurrection pour les croyants. Il aborde le devenir de l’âme, du corps, de l’humanité, du cosmos, des justes et des méchants. Enfin la troisième et dernière partie, « Questions complémentaires », traite d’abord du moment de la résurrection (au moment de la mort ou à la fin des temps), des autres modalités qui peuvent entrer en concurrence avec la résurrection pour nos contemporains (la réincarnation et la métempsychose) et enfin de l’incinération versus enterrement, eu égard à la foi en la résurrection. Un ouvrage à recommander !

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Jo Thiel, « Jean-Pierre Torrell, Résurrection de Jésus et résurrection des morts », Revue des sciences religieuses, 88/1 | 2014, 125-126.

Référence électronique

Marie-Jo Thiel, « Jean-Pierre Torrell, Résurrection de Jésus et résurrection des morts », Revue des sciences religieuses [En ligne], 88/1 | 2014, mis en ligne le 01 novembre 2014, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://rsr.revues.org/1158

Haut de page

Auteur

Marie-Jo Thiel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page